Historique

Une association née de la constatation d’une lacune

Les enfants dont un proche est gravement malade, porteur de handicap ou dont le pronostic vital est engagé sont affectés au plus profond d’eux-mêmes et ont besoin d’aide.
Ils peuvent vivre des situations traumatiques pour lesquelles il est capital d’intervenir rapidement.
En 2012, l’éventail des offres de soutien était cependant encore limité et se composait principalement de suivi psychologique ou psychiatrique en cabinet et sur rendez-vous.
Il était essentiel de le compléter en proposant notamment une aide professionnelle totalement gratuite et des interventions en urgence si nécessaire que ce soit au domicile, dans les lieux de soins ou à l’école.

En mai 2012, nous avons créé une association appelée «Resiliam» pour combler cette lacune.